un jour, Aliénor m’a dit – Karine Micard

Vous est-il arrivé de trouver des réponses dans un roman ? Un jour, Aliénor m’a dit s’est glissé dans ma boite aux lettres. N’attendant aucun colis, je me hâtai de décacheter l’enveloppe et découvris la belle surprise des éditions Stock. L’embellie fragile d’avant-jour se reflétait sur la couverture aux éclats dorés et de l’image irradiait l’incandescence…

Les Derniers Jours de Paris – Nicolas d’Estienne d’Orves

Vous l’aurez compris, mon amour pour l’écriture de Neo n’est plus à prouver (lien chroniques Neo) et ce boulimique d’écriture me fascine par sa capacité à produire, à tout écrire, à sortir de sa zone de confort et à se mettre en danger au risque de surprendre ses lecteurs qui l’auraient contraint à un certain…

Variations d’un cœur – Janice Pariat

Délicat, envoûtant et addictif sont les trois mots qui me viennent pour qualifier ce livre. Si je m’attendais à une simple romance, j’ai été surprise par sa construction et par sa finesse psychologique. Neuf hommes s’adressent à une même femme qu’ils ont aimée et connue à différents âges. L’absence de prénom et de cadre spatio-temporel…

Trois Gouttes de Sang – Sadegh Hedayat

La nouvelle ; exercice d’écriture difficile qui, lorsqu‘il est maîtrisé, s’avère délicieusement fascinant. En cette période estivale où les vacances appellent les trajets en bus, en avion, en train ou en bateau, quoi de mieux qu’un BON recueil de nouvelles à feuilleter au gré des escales pour cueillir quelques histoires malgré les interruptions. Chaque récit plonge…

Rosa Candida – Audur Ava Ólafsdóttir

Quoi de mieux qu’un livre au nom d’une rose pour butiner un printemps regretté au sein de cet été caniculaire  ? « Rosa Candida » ou la rose à huit pétales. Fleur rare à l’équilibre aérien et à la tige douce et sans épine. Si le roman n’a pas 8 pages, les aromes qu’il exalte à son…

Je pars à l’entracte – Nicolas d’Estienne d’Orves

Des lettres j’en ai reçues. Des aussi belles, aussi franches et aussi profondes, j’en ai rêvé. Au format d’une enveloppe affranchie, Je pars à l’entracte invite à décacheter un courrier dont s’est libéré l’auteur. Dans cette lettre, Neo ressuscite une amitié exclusive au dénouement brutal achevée par le suicide de l’autre Nicolas, son meilleur ami….

On n’efface pas les souvenirs – Sophie Renouard

Dernière arrivée au déjeuner d’Albin avec Sophie Renouard (RATP…rentre avec tes pieds grrr), sa douceur et l’intensité de son regard bleu gris m’ont saisie comme m’a attrapée son roman. Ouvert dans l’attente de l’embarquement de mon avion pour Lisbonne, le livre s’est brusquement emparé de mes sens. Délivrée de cette emprise par l’hôtesse, le temps…

Intra Muros – Alexis Michalik

Vous l’avez compris, les pièces d’A. Michalik ne me laissent pas indifférente et, sensible à la relation père-enfant, Intramuros m’a encore chamboulée d’émotion. Arrivée en retard malgré mon avance, (Paris n’autorise plus la voiture et venir de banlieue est devenu infernal !) les yeux mouillés par le froid hivernal et le souffle coupé par ma course…

Une irrésistible envie de fleurir -Christine Michaud

J’ai rencontré Christine Michaud à l’apogée du printemps. L’éclosion de son premier roman coïncidant avec la floraison des Sakuras, les éditions Eyrolles avaient lancé une soirée pétillante, au buffet gargantuesque et aux touches florales délicates. Canadienne à la crinière éclatante et à l’allure coquette, elle rayonnait parmi les boutons de roses et l’échange que nous…